La Bromelaïne

QU’EST-CE QUE LA BROMELAÏNE ?

La Bromélaïne est une enzyme protéolytique naturelle ou protéase (dont la principale est la broméline) extraite des tiges et racines fraiches de l’ananas aux propriétés multiples. L’ananas est une broméliacée d’où le nom donné à cette enzyme.

En tant qu’enzyme protéolytique, la Bromélaïne a donc la capacité de digérer les protéines, qu’elles soient d’origine animale ou végétale, par hydrolyse, c’est-à-dire qu’elle coupe les protéines en molécules plus petites et les rend inactives, aidant ainsi la digestion en les découpant en acides aminés, détruisant aussi certaines qui sont néfastes à la santé.

Cette aide peut-être importante pour un organisme ne produisant pas assez d’enzymes digestives, limitant ainsi indigestion, brûlures, flatulences, etc.

La Bromélaïne est active à n’importe quel PH et agit aussi bien dans l’estomac que dans l’intestin grêle. Elle joue alors le rôle d’enzyme digestive lors du dysfonctionnement du pancréas.

En fonction des pathologies, la prise de la Bromélaïne se différencie (hors ou pendant les repas).

Les gélules gastro-résistantes ne sont pas scientifiquement plus efficaces puisque le corps va devoir s’occuper de tous les additifs (15 excipients différents peuvent être nécessaires), donc travailler plus avant de pouvoir digérer la Bromélaïne. Par ailleurs elles ne pourront être complètement efficaces pour des problèmes digestifs.

Ainsi avec une gélule non gastro-résistante, seule la digestion de la gélule végétale sera nécessaire pour qu’ensuite l’intestin s’occupe de l’assimilation de la Bromélaïne. La seule «contrainte», si cela en est une, est de prendre la gélule estomac vide (pour ses propriétés autre que digestives) afin qu’elle arrive entière dans l’intestin où elle pourra être assimilée.

Si toutefois vous utilisez des gélules gastro-résistantes (pour des problèmes autres que digestifs), assurez-vous que celles-ci ne contiennent pas de dioxyde de titane (colorant E171) ainsi que d’autres substances chimiques qui leur donnent leur propriété gastro-résistantes.

Par ailleurs, une gélule d’origine animale (donc protéique) ne peut être utilisée comme contenant car elle serait dissoute puisque la Bromélaïne est une enzyme protéolytique.

PROPRIÉTÉS
  • Anti-agrégeant plaquettaire.
  • Fibrinolytique directe sur les caillots.
  • Anti-inflammatoire directe et indirecte.
  • Anti-tumorale.
  • Anti-métastasique.
  • Immunostimulante (induit la production de cytokines).
  • Escarres, brûlures, engelures (en application à 35% sur base huileuse).
  • Potentialise l’action des antibiotiques (tétracycline, amoxylline).
  • Action mucolytique (bronchite, pneumonie).
  • Action digestive. Remplace avantageusement la trypsine et la pepsine (insuffisance pancréatique).
  • Ballonnements, flatulences.
  • Ulcères gastriques.
  • Œdèmes post chirurgicaux (préventif ou curatif).
  • Traumatismes sportifs.
  • Résolution rapide des hématomes.
  • Thrombose et thrombo-phlébite.
  • Plaque d’athérome
ETUDES SCIENTIFIQUES
Un essai clinique a été effectué sur 74 boxeurs avec des ecchymoses sur le visage et des hématomes sur les lèvres, les orbites, la poitrine, les bras.
La Bromélaïne leur a été donnée 4 fois/jour pendant au moins 4 jours et jusqu’à disparition des ecchymoses.
Un groupe témoin de 72 boxeurs a reçu un placebo.
Chez 58 boxeurs prenant de la Bromélaïne tous les signes d’ecchymoses avaient complètement disparu en 4 jours ; les 16 autres ayant eu besoin de 8 à 10 jours pour une guérison complète.
Dans le groupe témoin, seulement 10 sujets ont guéri en 4 jours, les autres entre 7 à 14 jours.
Les résultats d’un essai clinique sur 124 sujets, hospitalisés pour bronchite, pneumonie, broncho-pneumonie, ont montré que la prise de Bromélaïne provoquait une diminution de la viscosité du mucus favorisant ainsi son élimination des voies respiratoires congestionnées.
Elle a été utilisée avec succès comme enzyme digestive après une pancréatectomie dans des cas d’insuffisance pancréatique exocrine et dans d’autres troubles intestinaux.
La Bromélaïne en raison de son large éventail de pH exerce son activité dans l’estomac comme dans l’intestin grèle.
Elle est aussi bénéfique dans des cas de déficience en pepsine ou en trypsine. Suite à des expériences sur animaux il a été montré que la Bromélaïne guérit les ulcères gastriques.

 

APPLICATIONS

Les domaines principaux d’application sont donc :
  • Les kystes, les tumeurs et les oedèmes.
  • Tous les problèmes inflammatoire.
  • Les problèmes respiratoires et pulmonaire.
  • La sphère digestive et intestinal.
  • Tout ce qui concerne le domaine cardio-vasculaire.
La Bromélaïne est utilisée en Europe pour favoriser le rétablissement après une opération ou des blessures sportives, aussi bien que pour traiter des sinusites ou des phlébites. Parmi ses autres usages, on retrouve le traitement des maladies veineuses, des contusions, de l’arthrite de la polyarthrite rhumatoïde, de la goutte, des colites ulcératives.
La Bromélaïne a la propriété de digérer les protéines.
Les chercheurs attribuent généralement ces effets à son action anti-inflammatoire. Elle pourrait également agir sur les récepteurs physiologiques de la douleur, aurait des propriétés anticoagulantes ainsi qu’une action sur la santé vasculaire (diminue le nombre de crises d’angine de poitrine) et en association avec du potassium et du magnésium, elle peut entraîner une diminution du risque d’infarctus.
Les chercheurs ont conclu que la Bromélaïne peut avoir un rôle dans l’activation des réponses immunitaires dans des situations où elle pourrait être déficiente comme cela peut se produire chez des sujets immunodéficients.
La Bromélaïne apporte une aide aux malades souffrant de rhumes, d’asthme ou d’une production ex