Les fruits à coques

La consommation de fruits oléagineux a encore bien mauvaise réputation auprès du grand public. Les femmes ne veulent pas en consommer sous prétexte que cela fait grossir, les hommes n’y trouvent aucun intérêt et les enfants préfèrent les aliments mous et sucrés! Il convient donc de réhabiliter ces précieux fruits à coques qui regorgent de bienfaits nutritionnels

 

  • Une densité calorique élevée mais des calories pleines… Certes, ce sont de véritables petites bombes caloriques (5-6 calories/g) mais à l’inverse des gourmandises sucrées fournissant des calories vides, les fruits à coques apportent avec eux un lot de nutriment essentiels à l’organisme qui les classent parmi les « calories pleines ».
  • Une forte teneur en protéines végétales… Ils contiennent entre 8 et 30g de protéines pour 100g soit parfois plus que 100g de viande ou poisson. Ils apportent aussi de la L-arginine, un acide aminé favorisant la dilatation et l’élasticité des vaisseaux sanguins.
  • Des acide gras mono et polyinsaturés… Côté lipides, ils sont naturellement riches en acides gras mono et polyinsaturés ainsi qu’en vitamine E.
  • Une concentration de micronutriments… Ils regorgent de vitamines du groupe B (B1, B2), calcium, magnésium, phosphore, potassium, zinc, sélénium…
  • Une bonne source de fibres… Ils renferment des fibres en proportions variables (4-12%) qui facilitent le transit intestinal.
  • Comment et quand les conseiller au quotidien?… Il est important qu’ils puissent retrouver une place dans l’alimentation quotidienne et tordre ainsi le cou aux idées reçues car OUI ils sont gras et OUI ils sont caloriques MAIS pourtant indispensables à la satiété et au bon fonctionnement des cellules. En cas de petites faims, avant et pendant un effort musculaire, dès le petit-déjeuner, dans les salades vertes, entiers ou broyés dans les desserts à base de chocolat, dans les pains ou les pâtes à tartiner faits-maison. Ils sont à conserver à l’abri de l’air et de l’humidité
  • Précautions… Attention aux personnes sujettes aux calculs rénaux, allergiques aux fruits à coques

 

 

ZOOM SUR L’AMANDE….Star incontestée parmi les fruits oléagineux à coque

 

Qu’elle soit entière, complète ou blanchie ou sous forme de boisson végétale, pâte ou purée, l’amande saura ravir autant les palais que les fonctions vitales de l’organisme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *